Navigation transversale

Jeudi 23 Novembre 2017

Vous êtes dans : Accueil > Actions sociales > Foyer d'animation des retraités (F.A.R.) > Les aides

Les aides

Allocation de solidarité pour Personnes âgée (ASPA)

Pour les personnes âgées :

  • de 65 ans ou de 60 ans en cas d'inaptitude au travail (inaptitude sur des critères médicaux)
  • ayant peu ou pas cotisé pour leur retraite et qui peuvent ainsi bénéficier d'un revenu minimal
  • qui résident de façon stable et régulière en France (ou dans les départements d'outre mer)
  • qui font valoir leurs droits en matière d'avantage vieillesse auxquels ils peuvent prétendre

 

Allocation personnalisée d'autonomie (APA)

Pour bénéficier de l'APA, vous devez :

  • être âgé de 60 ans ou plus,
  • être en situation de perte d'autonomie, nécessitant une aide pour les actes essentiels de la vie,
  • résider de façon stable et régulière en France,
  • si vous êtes de nationalité étrangère, être en situation régulière en matière de séjour en France.

En l'absence de résidence stable :

Les personnes dans cette situation peuvent demander à élire domicile auprès d'un établissement social ou médico-social agréé.
Ce sont notamment les centres communaux ou intercommunaux d'action sociale (CCAS ou CIAS).

Ressources :

L'attribution de l'APA n'est pas liée à une condition de ressources.
Toutefois, ces dernières sont prises en compte lors de l'établissement du montant de l'APA qui vous est attribué.

 

Aide sociale

Vous pouvez en bénéficier :

  • si vous êtes âgé d'au moins 65 ans (60 ans en cas d'inaptitude au travail),
  • si vous avez besoin d'une aide matérielle en raison de votre état de santé pour accomplir les travaux domestiques de première nécessité vous permettant de rester à votre domicile ou dans un foyer logement,
  • si vous ne disposez pas déjà de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA).

Bénéfice au titre de l'aide sociale :

Vous en bénéficiez si vos ressources annuelles sont inférieures à 7 781,27 € pour une personne seule et 13 629,44 € pour un ménage (allocation logement et retraite du combattant non comprises). Si vos ressources sont supérieures à ce montant, vous pouvez en bénéficier par l'intermédiaire de votre caisse de retraite.

 

Caisses de retraite

Pour qui :

  • retraité du Régime Général à titre principal,
  • conjoint du demandeur âgé d'au moins 60 ans, non retraité à titre principal d'un régime de base français et n'exerçant pas une activité rémunérée, résidant en région Rhône-Alpes dont la perte d'autonomie relève des Groupes Iso Ressources (GIR) 5 et 6 de la grille AGGIR,
  • lorsque la situation du retraité motive une aide à son domicile, en raison de son isolement social, de son avancée en âge ou d'une situation sociale particulièrement fragile, et qu'il rencontre des difficultés à accomplir certains actes quotidiens nécessaires à son maintien à domicile.

Sont exclus du champ d'application :

  • les assurés qui bénéficient d'une majoration tierce personne
  • les bénéficiaires de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA)
  • les bénéficiaires de la Prestation Spécifique Dépendance
  • les personnes hospitalisées au sens de la législation sanitaire
  • les bénéficiaires de l'Allocation Supplémentaire du fonds national de solidarité dont les ressources sont inférieures au barème d'aide sociale.

 

Il vous suffit de contacter le FAR muni de votre dernier avis d’imposition, qui vous orientera vers le prestataire le plus adapté. Ce dernier vous aidera à compléter votre dossier et le transmettra à la CRAM qui vous adressera une décision par courrier.

  • Haut de page