Navigation transversale

Dimanche 23 Juillet 2017

Vous êtes dans : Accueil > Cadre de vie > Il était une fois Les Euphorbes... A la découverte de nos espaces naturels > A la découverte des espaces naturels remarquables > Le Vallon de Bionne

Le Vallon de Bionne

Etang de La Bionne

A 15 min de chez vous à pied, découvrez Le Vallon de Bionne...

(Article en cours de conception)

Situation générale :

Un profond vallon forestier qui accueille les eaux des plateaux de Four et Roche qui le dominent ...

Quand on déambule dans ce décor, on est immédiatement surpris qu’un si profond vallon ait été creusé par un si petit ruisseau !

On y voit aussi une forêt spontanée renouvelée par les coupes de bois de chauffage des hommes, un ancien étang créé par la formation d’une digue au 19ème siècle, les roches du sous-sol qui affleurent (calcaire) ... et une clairière qui accueille une prairie humide à Reine des près , à proximité du coin pique nique.

A toute saison le murmure du ruisseau vous accompagne mais les 2 saisons de transition y sont particulièrement spectaculaires : explosion des anémones des bois au printemps ; chute des feuilles rousses à l’automne.

Le ruisseau qui s’y écoule est l’Aillat, il prend source quelques kilomètres au sud, sur un des points culminants de la CAPI et rejoint quelques kilomètres en aval la Bourbre après avoir traversé Villefontaine. Il va alimenter l’étang de St Bonnet, Réserve Naturelle Régionale.

Il y avait anciennement un moulin, à l’endroit où vous trouvez désormais une table de pique nique.

 

La faune et la flore :

  • L’Anémones des bois est citée dans la mythologie grecque: Zéphyr, dieu du vent, était épris de la belle nymphe Anémone. Jalouse de cet amour, la femme du dieu du vent transforma en fleur la jeune nymphe afin de la soustraire aux assiduités de son époux.
  • Le Charme se distingue facilement au milieu des autres arbres par son tronc cannelé, comme formé de muscles longs et légèrement sinueux. Après le Hêtre et le Chêne, le charme (Carpinus betulus pour les savants) est l'arbre à feuilles caduques le plus abondant de France.
    La feuille du charme est denté irrégulièrement sur le bord, alors que celle du hêtre a le bord faiblement ondulé et frangé de poils.
    Pour vous en souvenir, notez cette petite phrase : "Le charme d’Adam c’est d’être à poil"

 

  • Les libellules sont carnivores et ne capturent que des proies volantes à l'aide de leurs deux paires de pattes avant, puis les déchiquettent avec leurs mandibules. La consommation des proies se fait toujours en vol ... mais elles se posent pour faire leur toilette digestive habituelle.
  • Chauve souris : Le grand sommeil
    Voilà une belle entrée de grotte qui réveillerait bien quelques velléités exploratrices. Halte-là, spéléologues en herbe ! Il se peut que l'antre humide offre asile à quelques grands murins, rhinolophes ou autres chauve-souris. Celles-ci trouvent dans les cavités naturelles un refuge pour hiberner. Suspendues par leurs griffes aux aspérités, elles sombrent dans une profonde léthargie. Parfois, à cause de l'humidité, des gouttelettes d'eau se condensent sur leur corps, formant un costume de perles digne de Courrèges. Très joli, mais passez votre chemin. Sinon, vous risquez de réveiller les petits mammifères qui puisent alors dans leurs précieuses réserves d'énergie et qui peuvent en mourir. Allez, vous reviendrez en été !

 

Boucles de découverte au départ du gymnase Pironi

(plans dispos sur le site internet)

  • Petite ; en remontant à l’est (sur votre gauche) au premier carrefour que vous rencontrez vers les jardins de Quincias puis en revenant dans le vallon de Kerguelen. 2h et 3,5km

 

  • Moyenne ; en remontant à l’ouest (sur votre droite) au premier carrefour que vous rencontrez, puis direction st Bonnet de Roche puis remontée vers le gymnase,2h30 et 4.5km

 

 

Fiche technique

Situation : en limite ouest du quartier des Fougères, 30 ha de bois principalement

Départ : parking du Gymnase Pironi

Découverte : 1h en aller-retour sur le chemin

Le meilleur moment : en plein été pour la fraicheur

  • Haut de page