Navigation transversale

Vendredi 18 Août 2017

Vous êtes dans : Accueil > En Bref > Presque plus d'eau dans les nappes phréatiques - Placement du département de l'Isère en alerte sécheresse.

Presque plus d'eau dans les nappes phréatiques - Placement du département de l'Isère en alerte sécheresse.

Le Comité départemental de l’eau (CDE) rassemblant les services de l’Etat, Météo-France, les collectivités territoriales ainsi que les représentants des usagers de l’eau, s’est réuni de nouveau le 18 juillet 2017 sous la présidence du Préfet de l'Isère.

 

 

 

Du fait des faibles précipitations cet hiver, qui n’ont pas permis leur recharge, les nappes phréatiques du département présentent des niveaux très bas pour la saison avec une tendance encore à la baisse. Aucune amélioration n’est constatée depuis ce printemps.

Afin de soulager la ressource et de retarder un éventuel renforcement des restrictions, chacun est appelé à une gestion économe de l’eau que ce soit à partir des prélèvements dans les cours d’eau, les nappes ou les réseaux de distribution d’eau publics, et cela sur l’ensemble du département.

 

Cette décision impose les restrictions suivantes :

  • A destination des particuliers :

• interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles,
• interdiction du remplissage des piscines de plus de 5 m³ à usage privé,
• Obligation de respecter le créneau horaire de 20h à 6h pour l’arrosage des pelouses, des espaces verts privés, des jardins d’agrément..

  • A destination des professionnels :

• baisse de 15 % des prélèvements agricoles autorisés pour l’irrigation
• déclenchement du niveau 1 du plan d’économie d’eau des industriels (installations classées pour la protection de l’environnement)
• renforcement du suivi des niveaux des captages et des forages d’eau potable, transmission des données à l’administration,
• interdiction de fonctionnement des fontaines publiques en circuit ouvert,
• Obligation de respecter le créneau horaire de 20h à 6h pour l'arrosage des pelouses, des espaces verts publics, des jardins d’agrément, des golfs, et des stades et espaces sportifs.

Arrêté préfectoral : Cliquez ici

 

  • Haut de page