Navigation transversale

Dimanche 20 Août 2017

Vous êtes dans : Accueil > Sport > Les Champions villards > Esther Bruckner (ASVF Montagne) , grimpeuse de renom et recordwoman d'escalade de vitesse en 2012

Esther Bruckner (ASVF Montagne) , grimpeuse de renom et recordwoman d'escalade de vitesse en 2012

Esther Bruckner décroche l'or à la coupe du Monde de vitesse en 2012 (en Chine) et est détentrice du record du monde d’escalade de vitesse féminin.

 

Jeune grimpeuse de renom, elle doit sa réussite à son envie de se dépasser continuellement.

En effet Esther tous juste âgé de 18 ans est une athlète de haut niveau. L’escalade a depuis toujours été pour elle une priorité, suivant les traces de magnésie de son père et de son frère licenciés à l’ASVF Montagne. Elle grimpe depuis qu’elle est capable d’enfiler un baudrier. Dès l’âge de 9 ans elle est inscrite au club de l’ASVF, là où elle fera ses premier pas dans l’univers de « la grimpe ».

Humainement le club de l’ASVF lui a beaucoup apporté, elle lui a appris les bases de l’escalade, le courage qu’il fallait mettre pour performer mais a aussi forgé son caractère de compétitrice.

Depuis 4 ans Esther a intégré le pôle France de Voiron. Elle est très fière de représenter son pays au plus haut niveau car c’est le rêve de tout sportif. Après avoir pratiqué l’escalade avec les athlètes de l’équipe de France, Esther a trouvé sa spécialité. Elle s’entraîne au sein de l’équipe de vitesse.Cette spécialité consiste à réaliser une voie type de 15 mètres en un temps le plus réduit possible.

Grâce à des entraînements très intensifs et des rencontres qui l’ont fait progresser aussi bien mentalement que physiquement, elle se fait une place dans les compétitions les plus importantes du monde.

En 2011 elle est sacrée vice-championne du monde jeune en Autriche. Depuis Esther défie des seniors, ce qui ne la stoppe pas. Elle remporte la Coupe du Monde de vitesse en Chine avec le record du monde en 8,33 sec, une performance dont elle est très fière car le travail a payé.

Elle affirme que ce tout nouveau statut n’a rien changé à ses habitudes mis à part quelques autographes qu’elle se fait un plaisir de signer. Esther tient à remercier le club, ses sponsors, ses proches, ses entraîneurs et la région pour tout ce qu’ils ont fait pour elle.

Pour plus d'information sur son parcours : http://estherbruckner.fr

 

 

  • Haut de page